Dix conseils de soins pour votre animal de compagnie

L'acquisition d’un animal vous demande de connaître de nombreux gestes d’entretien qui diffèrent de ceux apportés aux humains. L’alimentation, les soins vétérinaires, les activités du quotidien, les aliments et médicaments dangereux, vous devez apprendre tous ces gestes pour assurer une longue vie à votre compagnon. 

Pet Care

1. Des examens réguliers vitaux pour votre animal

Tout comme vous, votre animal peut avoir des problèmes cardiaques, développer de l'arthrite ou avoir mal aux dents. Consultez votre vétérinaire chaque année afin de prévenir ces problèmes ou de les détecter à temps. Les visites annuelles portent sur la nutrition et le contrôle du poids, ainsi que sur les vaccinations recommandées, la lutte contre les parasites, les examens dentaires et les dépistages sanitaires.

2. Stérilisez vos animaux de compagnie

Chaque année, 100 000 animaux domestiques sont abandonnés dans les refuges français. Afin d’éviter de grossir ce chiffre, stérilisez vos chats et vos chiens. Cette intervention ne doit pas être effectuée avant l’âge de 5 à 7 mois, selon la race. La stérilisation ne permet pas seulement de diminuer le nombre d'animaux non désirés, elle limite les comportements violents entre mâles qui peuvent conduire à des infirmités. Elle diminue également la menace de certains cancers et le risque de perdre votre compagnon en diminuant sa tendance à errer.

3. Prévenez les parasites avec des pipettes naturelles

Les puces sont le parasite externe le plus courant pour les animaux de compagnie. Elles peuvent provoquer une irritation de la peau, une perte de poils, des points chauds et des infections. Elles peuvent également introduire d'autres nuisibles dans votre chat ou votre chien. Il suffit que votre animal avale une puce pour qu'il soit atteint du ténia. La prévention tout au long de l'année est essentielle. Il est important de procéder à un contrôle régulier des puces et des parasites intestinaux, ainsi qu'à une protection contre le ver du cœur dans les zones endémiques. Pour prémunir votre compagnon, utilisez des pipettes antiparasites, de préférence naturels comme celles de Darwins Care. Moins elles contiennent de produits chimiques toxiques, moins il y a de risque que votre chien fasse une réaction allergique. 

4. Maintenez votre animal au poids idéal

30 à 35% des chiens et des chats sont en surpoids. Et comme pour vous, l'obésité chez les animaux de compagnie s'accompagne de risques pour la santé, notamment de diabète, d'arthrite et de cancer. La suralimentation en est la principale cause. Garder votre animal en bonne forme peut leur faire gagner des années de vie. Vos compagnons n’ont pas besoin de beaucoup de calories : 185 à 370 calories par jour pour un petit chien inactif, contre 240 à 350 calories pour un chat de 5 kg. Consultez votre vétérinaire, qui pourra vous faire des suggestions d'alimentation en fonction de l'âge, du poids et du mode de vie de votre compagnon.

5. Vaccinez régulièrement vos animaux de compagnie

Pour une bonne santé, votre animal de compagnie doit être régulièrement vacciné contre des maladies telles que la rage, la maladie de Carré, la leucémie féline, le SIDA du chat et l'hépatite canine. Ce sont des affections qui s’attaquent au système immunitaire de votre compagnon et réduisent considérablement sa durée de vie. La fréquence des vaccinations de votre chien ou de votre chat dépend de son âge, de son mode de vie, de son état de santé et des risques qu'il court ; parlez à votre vétérinaire des vaccins qui conviennent à votre animal. Cependant, un rappel par an suffit la plupart du temps. 

6. Offrez à votre animal un environnement stimulant

Un environnement stimulant est une autre clé de la santé et du bien-être à long terme de vos amis canins et félins. Pour stimuler votre animal, effectuez des promenades quotidiennes avec votre chien et donnez des grattoirs, des perchoirs et des jouets à votre chat. Cela signifie aussi leur offrir des moments de jeu. Cela leur permet de tonifier leurs muscles et d'éloigner l'ennui, également de renforcer votre lien avec vos compagnons à quatre pattes.

7. Posez une puce électronique ou faites tatouer votre animal

En l'absence d'identification, seuls 14 % des animaux domestiques retrouvent le chemin de la maison après s'être perdus. La pose d'une micropuce tout comme le tatouage aident à identifier votre animal. De la taille d'un grain de riz, une micropuce est insérée sous la peau en moins d'une seconde une fois votre compagnon endormi. Elle ne nécessite pas de pile et peut être scannée par un vétérinaire ou un agent de la fourrière en quelques secondes.

8. Offrez des soins dentaires à votre animal

Tout comme vous, votre chien ou votre chat peut souffrir de maladies des gencives, de caries et de douleurs dentaires. Un brossage et des nettoyages bucco-dentaires réguliers aident à garder les dents de votre animal fortes et saines. Les maladies dentaires sont les plus courantes chez les animaux de compagnie. Pourtant, de nombreuses personnes ne regardent jamais l'intérieur de la bouche de leur compagnon. 80 % des chiens et 70 % des chats présentent des signes de problèmes dentaires avant l'âge de trois ans, ce qui entraîne des abcès, des dents déchaussées et des douleurs chroniques. En plus du nettoyage régulier effectué par votre vétérinaire, les maladies parodontales peuvent être évitées par des soins appropriés de la part des propriétaires. Ces soins comprennent le brossage, les rinçages buccaux et les friandises.

9. Ne donnez jamais à votre animal de compagnie des médicaments destinés aux humains

Les remèdes conçus pour les humains peuvent tuer votre animal. En 2010, l'ASPCA a classé les médicaments destinés aux humains parmi les dix principales toxines pour animaux de compagnie. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprofène et le naproxène sont les responsables les plus courants d'empoisonnement des chiens et des chats. Les antidépresseurs, les décongestionnants nasaux, les relaxants musculaires et le paracétamol sont tout aussi dangereux pour la santé de votre compagnon. Vos traitements peuvent provoquer des lésions rénales, des crises et des arrêts cardiaques chez un chien ou un chat. Si vous pensez que votre animal a consommé l’un de vos médicaments, appelez votre vétérinaire.

10. Sécurisez votre compagnon dans la voiture

Un chien sur le siège du conducteur

Lorsque votre animal n’est pas attaché dans la voiture, il est une source de distraction pour vous. Il peut monter et descendre du siège, se glisser à vos pieds et sous le pédalier. Un accident est vite arrivé, et des dommages peuvent en résulter pour toute la famille. Pour assurer la protection de votre compagnon, placez votre chat dans une cage par terre et attachez votre chien avec un harnais conçu pour s’enclencher dans la ceinture de sécurité. Pour les petits chiens, un chenil sécurisé est tout aussi valable. Ne laissez jamais votre animal s’installer sur le siège avant, où ils risquent d'être gravement blessés ou tués au déploiement de l'airbag. Empêchez votre chien de voyager la tête par la fenêtre ou sans laisse à l'arrière. Ces deux pratiques leur font courir le risque d'être éjectés du véhicule en cas d'accident.


Le plus important est de comprendre que votre compagnon n’est pas humain et n’a donc pas toujours les mêmes besoins que vous. Pourtant, il reste un être vivant demandant des soins quotidiens. Votre nourriture peut être aussi très dangereuse pour lui. Faites attention à connaître les aliments qui peuvent l’emmener aux urgences vétérinaires. 


Posted 
March 14, 2022
 in 
Animal Health
 category

More from 

Animal Health

 category

View All

Join Our Newsletter and Get the Latest
Posts to Your Inbox

No spam ever. Read our Privacy Policy
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.